L'iridologie ?

L'iridologie ?

La naturopathie s’accompagne souvent de l’iridologie. Cette méthode de bilan, consiste à regarder dans les yeux pour y trouver des informations : tendances pathologiques, toxémie, organes fragilisés…

L’iris est très particulier. En effet, comme les empreintes digitales, nos iris sont uniques !! On estime qu’un iris se différencie des autres par quelque 200 signes codifiables.

Histoire de l’iridologie

Ces signes nous donnent des indications sur notre santé, c’est l’iridologie. On a commençé à s’intéresser à l’iris et à ce qu’elle nous racontait au XVIIème siècle avec la « chiromatica medica » publié en 1670 par Philippus Meyens. Puis c’est « De oculo et signo » (« L’oeil et ses signes »)publié en 1786 par Christian Haertels. Mais aucune doctrine n’émarge encore.

Il faudra attendre Ignatz Von Peczely pour qu’on commence à s’y intéresser. Médecin hongrois il entame l’étude des yeux de ses malades. Il dressera la carte des zones iriennes. Il voit des signes dans les yeux mais pas toujours de maladies. Plus tard on comprendra que les signes iriens sont aussi des signes du terrain de la personne. L’iridologie est donc très intéressante en prévention.

En parallèle à Ignatz Peczely, en Suède, Nils Liljequist émet l’hypothèse que les tâches dans l’iris sont des signes de toxicité médicamenteuse. En 1893, il publie ses travaux sous le titre « Le diagnostic basé sur l’examen de l’oeil ».

…et concrètement !

Vous l’aurez compris, dans l’iris on voit le terrain de la personne. Il s’agit de ses tendances pathologiques. On voit aussi les organes fagilisés, ainsi que les toxines. Donc c’est l’innée et l’acquis qui se mélangent dans notre iris.

Il existe de nombreux indices :
-couleur qui donne des indices sur le profil santé de la personne (« son terrain »)
-fibres plus ou moins serrées qui indiquent la vitalité
-couleur autour de la pupille (type de toxines)
-taches localisées (quels organes sont surchargés en toxines)……

Ainsi le naturopathe dispose d’informations qui, recoupées avec les motifs de visite, l’hygiène de vie du consultant, vont permettre de donner le fil rouge des conseils proposés.
Cette méthode ne permet pas traiter, mais aide à préciser les problèmes de santé du consultant.

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter ma page « Iridologie » :https://naturopathie-ayurveda.com/iridologie/

ou encore un article que j’ai écrit sur le site « justebien.fr » :https://www.justebien.fr/iridologie/


Tous droits réservés-Nathalie Bleuzen – 2018

Les commentaires sont clos.