Les oméga 3

Les oméga 3

Les oméga 3 sont des acides gras essentiels, il est nécessaire d’en consommer.

Les 3 sortes d’omega 3 :

Les omega 3 ALA :

l’acide alpha linoléique (ALA) : cet acide est contenu dans les huiles végétales, la plus riche est l’huile de lin, mais celle-ci rancissant vite (du fait de sa forte teneur en oméga 3 et de sa faible quantité de vitamine E), on peut prendre de l’huile de cameline, ou plus communément utilisée de l’huile de colza pour assaisonner ses crudités par exemple (avec 1 cuillère à soupe par jour vous êtes sûr d’avoir votre « dose »). On le trouve aussi en grande quantité dans les noix. L’ ALA réduit les risques cardio-vasculaires et permet la synthèse de l’EPA.

Certains omega 3 sont continus dans certaines huiles végétales comme l'huile de colza
Le colza riche en omega 3 ALA

Les EPA :

-l’acide eicosapentanéïque (EPA) : celui-ci est synthétiser grâce à l’ ALA, donc si vous consommez suffisamment de cet oméga vous aurez en quantité suffisante de l’EPA. Celui-ci protège les artères et le coeur, il est aussi anti-inflammatoire.

Les DHA :

-l’acide docosahexaénoïque (DHA) : ce dernier est le plus complexe car il ne se synthétise pas, il faut donc trouver une consommation extérieure. Il se trouve dans les poissons gras (thon, harengs, maquereau, saumon), et dans les algues (spiruline, chlorelle, nori) pour les végétariens et végétaliens, mais on ne sait pas si ces omega 3 s’assimilent bien dans ces dernières. Les poissons nous donnent cette DHA à condition que ce soient des poissons sauvages, en effet c’est la consommation d’algues qui rend les poissons riches de cet oméga, les poissons d’élevage n’en possèdent pas ! Le problème est donc aussi la consommation de métaux lourds que l’on va ingurgiter en consommant ces poissons. Pour des raisons de santé la consommation des petits poissons gras (sardines et maquereaux par exemple) est donc plus intéressante.

Le DHA agit sur le cerveau, il est fondamental à son bon fonctionnement, et prévient les démences, il agit aussi sur la concentration et la mémoire.

Pour plus de renseignements sur la naturopathie, cliquez ici : https://naturopathie-ayurveda.com/consultations-de-naturopathie/

Tous droits réservés-Nathalie Bleuzen-2019

Laisser un commentaire