L'Arnica

L'Arnica

Histoire de l’arnica :

L’arnica n’était pas très connue autrefois. Néanmoins Sainte Hildegarde la cite au XIIème siècle. Mais il semblerait qu’elle soit rapidement tombée dans l’oubli. Au XIXème siècle Cazin essaye de la réhabiliter. Il la décrit comme tonique, purgative des voies digestives. Et enfin on découvre ses vertus contre les hématomes. Elle est alors recommandée contre les coups, chocs, contusions et écorchures. Aujourd’hui elle est utilisée contre toutes sortes de traumatismes avec inflammation : ecchymoses, entorses, bleus, foulures ….

Juste pour la petite histoire, l’arnica est aussi appelée « tabas des vosges ». En effet, les paysans des vosges la fumaient comme du tabac. Elle est aussi appelée « Souci des Alpes », car elle a des propriétés très similaires au Souci.

Propriétés de l’arnica :

L’arnica est très connue pour son huile utilisée après un effort musculaire, ou en massage pour « chauffer » après un effort physique par exemple. Mais elle a d’autres propriétés :
-anti-inflammatoire
-analgésique
-résorbe les hématomes
-antimicrobien, antifongique
-anti-rhumatismal,
-piqûres d’insectes

Elle est donc intéressante dans le cas d’hématomes, de rhumatismes, d’oedèmes, d’arthrose, d’inflammations; Mais aussi toutes les douleurs musculaires ou ligamentaires (entorse déchirure musculaire, courbature…) et dans les cas de brûlures superficielles, de coup de soleil, comme le Souci…

Arnica : plante anti-inflammatoire

Posologie et galénique :

Je ne donnerai pas les indications pour prendre de l’arnica en interne, car si dans certains ouvrages certaines formes galéniques sont conseillées en interne, il en existe d’autres où elle est déconseillée. Par précaution, je ne donnerai que les indications en externe. Elle peut être toxique en interne.


En externe :
-compresse : faire une infusion, imbibé la compresse, appliquer une fois froid.
-de nombreuses formes galéniques existent en externe, l’huile est la plus répandue, il existe aussi des crèmes, cataplasmes ou autres.

Attention !! il ne faut pas appliquer d’arnica sur des plaies ouvertes !!

Pour plus d’informations sur la naturopathie, cliquez ici : https://naturopathie-ayurveda.com/consultations-de-naturopathie/


Tous droits réservés-Nathalie BLEUZEN – 2020

Laisser un commentaire