Archives de
Catégorie : Non classé

Nathalie BLEUZEN : Naturopathe-iridologue à Rennes et Paimpont

Nathalie BLEUZEN : Naturopathe-iridologue à Rennes et Paimpont

naturopathe

Naturopathe je vous accueille pour un suivi afin de revoir votre hygiène de vie et soigner différents troubles. La naturopathie permet de prévenir et de soigner avec des méthodes naturelles.

Pour prendre rendez-vous avec votre naturopathe merci d’appeler au :

06 47 13 13 22

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous en ligne en cliquant sur le bouton à droite.

Qui est votre naturopathe ?

Première découverte : l’Ayurveda

Avant de devenir naturopathe, je me suis intéressée à l’Ayurveda. J’ai tout d’abord effectué un long voyage en Inde. Ce voyage m’a fait découvrir énormément de choses et à changer ma vision du monde. J’y ai donc découvert l’Ayurveda, médecine millénaire de l’Inde. Je me suis très vite passionnée pour celle-ci. J’ai donc suivi une formation dans une Université Ayurvédique au Gujarat en Inde. Cela m’a permis de connaître et pouvoir mettre en pratique les grands principes de l’Ayurvéda.

Pour en savoir plus sur l’Ayurveda :

https://naturopathie-ayurveda.com/consultations-ayurvediques/

…et je suis devenue naturopathe !

Puis le désir de connaître les plantes médicinales d’ici, ainsi que les méthodes de soins d’Europe  m’a dirigé vers la Naturopathie. En effet, La Naturopathie est une méthode qui utilise 10 techniques naturelles au sein d’un système cohérent. J’ai donc suivi une formation de 3 ans en Naturopathie-Iridologie à ANINDRA à Nantes. Grâce à celle-ci je peux aujourd’hui faire du soin holistique. En effet, la naturopathie soigne de façon globale et traite la ou les « cause(s) » de la maladie. Il ne s’agit pas d’un ensemble de techniques naturelles mises bout à bout, mais de traiter le « terrain » de la personne. J’utilise beaucoup dans ma pratique de naturopathe, l’alimentation, les plantes, la micro-nutrition et les autres techniques naturopathiques.

Pour en savoir plus sur la naturopathie :

https://naturopathie-ayurveda.com/consultations-de-naturopathie/

J’exerce en tant que Naturopathe-iridologue et conseillère ayurvédique depuis 2010. 

Formations en naturopathie et ayurveda :

  • Certificat de Naturopathie délivré par ANINDRA, école reconnue par la FENA. Site : https://www.ecoleanindra.com/
  • Certificat de Praticienne Ayurvédique délivré par la Gujarat Ayurved University, à Jamnagar en Inde.
    site : http://www.ayurveduniversity.edu.in/index.php
  • Reconnue par la Fena en 2012. Fédération française des Ecoles de Naturopathie qui recense les écoles et les naturopathes ayant une formation de qualité. Site : http://lafena.fr/

Mes prestations :

Consultation en naturopathie-iridologie :

elle commence par un bilan iridologique et est suivie par un bilan en hygiène vitale.

Consultation en ayurveda :

la première rencontre permet de déterminer votre tempérament et d’ajuster votre hygiène de vie à celui-ci. Si un déséquilibre est installé, il faut prévoir plusieurs consultations pour tout ajuster.

Les consultations en naturopathie et en ayurveda sont séparées, je ne fais pas les deux en même temps.

La cure « Maigrir » :

il s’agit d’un protocole qui demande au moins 3 rendez-vous répartis sur 3/4 mois. Celui-ci permet de maigrir, par un réajustement alimentaire. La prise de plantes et compléments alimentaires peut être nécessaire. Pour plus d’informations merci de cliquer sur ce lien :

https://naturopathie-ayurveda.com/programme-maigrir-naturellement/

Mes cabinets de naturopathe :

à Rennes, au pied du métro Anatole France, au 13 rue cardinal Paul Gouyon

et à Paimpont, au gîte du pont du secret.

Pour me joindre : 06 47 13 13 22

cabinet
cabinet

Tarifs :

Naturopathie-iridologie : 60 euros

Ayurveda : 60 euros

Cure « Maigrir  » : 60 euros la première consultation puis 45 euros les suivantes.

naturopathe
iridologie
Le jeûne : comment fait-on ?

Le jeûne : comment fait-on ?

Le jeûne est quelque chose qui amène avec lui beaucoup de questions : n’est-ce pas un stress pour le corps ? Tout le monde peut -il le faire ? Faut-il complètement arrêter de manger ?…
Le jeûne a de multiples bienfaits à condition qu’il soit pratiqué correctement. En effet, certaines personnes ne devraient pas en faire : diabétiques (insulino-dépendant), grande faiblesse, maigreur, femmes enceintes (bien entendu !!!), sous médication lourde (voir avec le médecin), carencés, néphropathies, anorexiques. Même si vous ne rentrez pas dans ces catégories, vérifiez auprès d’un médecin.
Pour les autres, le jeûne a un grand nombre de bienfaits, tout d’abord, il nettoie, le foie et le sang sont épurés, ce qui aide dans le cas de maladies cardio-vasculaires ( trop de cholestérol par exemple). Il va nettoyer tous vos émonctoires (portes de sorties des toxines), permettre de se régénérer. Mais comment ça marche ? Les deux premiers jours du jeûne, votre corps ne comprend pas que la nourriture cesse de venir, il va donc continuer de fonctionner normalement et vous envoyer des sensations de faim. Ce sont les jours les plus difficiles. Puis souvent le troisième jour, le corps anticipe, et « verrouille » tout, l’estomac arrête de sécréter les acides digestifs, ce qui a pour effet de stopper la sensation de faim, et le métabolisme déclenche le nettoyage, tous les nutriments nécessaires vont être récupérés dans des stocks que nous avons (et pas de panique, toute personne d’au moins un poids normal pour sa taille dans un pays riche a largement de quoi). Grâce à ce fonctionnement sur nos réserves et à la libération de l’activité digestive, le corps est libéré, vous êtes énergique (vous pouvez même marcher plusieurs heures par jour), et vous vous nettoyez. Nous maigrissons, et en perdant cette graisse, nous nous nettoyons aussi, car les toxines sont dans les cellules graisseuses.
Le jeûne est bon pour trop de pathologies pour pouvoir toutes les citer, car il nettoie (le sang, les organes), détoxifie, apaise mentalement et nerveusement (on peut atteindre un stade de calme mental étonnant durant un jeûne, tout est clair et limpide dans votre esprit). Mais il est vrai qu’il est particulièrement efficace sur le cholestérol, les maladies cardio-vasculaires, l’arthrite et toutes les différentes maladies ostéo-articulaires. Si vous n’avez pas ces maladies, ne vous inquiétez pas, il vous fera du bien quand même.
Différentes sortes de jeûne existent, le jeûne hydrique (on ne boit que l’eau), le jeûne de Bucchinger ( jus de légumes et bouillon tous les jours, avec randonnée), la cure de jus de légumes (on ne consomme que cela, celle que je préfère personnellement !!), le jeûne intermittent de 16 heures (sur lequel je ne me prononcerai pas, car je ne le connais pas et ne l’ai jamais pratiqué, il me semble très différent des autres et j’avoue ne pas comprendre comment le processus de nettoyage se met en place en 16 heures !). Il existe aussi les mono-diètes, où on ne mange qu’un aliment, toujours le même, les deux plus connus étant la mono-diète de riz et la cure de raisin.
Au début de cet article, je vous disais, qu’il ne fallait pas le faire n’importe comment :
-en premier vérifiez que vous n’avez pas de contre-indication avec le jeûne.
-ensuite commencez la semaine avant le jeûne à vous « alléger » : arrêt des toxiques en premier (cigarettes, alcool, café…), puis réduisez les graisses, puis les protéines, pour arriver la veille du jeûne sur une alimentation hypotoxique (céréales réduites en quantités, légumes, fruits, oléagineux).
-démarrez votre jeûne en acceptant que les deux premiers jours soient un peu difficiles, reposez-vous, acceptez les désagréments (maux de tête, bouche pâteuse, peu d’énergie, frilosité….pas de panique on n’a pas forcément tout !!). Si vous sentez que vous n’en pouvez plus, mais que vous avez fait moins que prévu, ce n’est pas grave rentrez dans la reprise alimentaire.
-Sortie du jeûne  : réintroduction progressive des aliments (légumes cuits, fruits, céréales sans gluten au début c’est mieux, protéines végétales, crudités, bonnes graisses avec par exemple un filet d’huile d’olive ou de colza sur vos légumes crus…..). Il va de soi qu’on ne ré-attaque pas avec rillettes et pâté même si vous en rêvez depuis de s jours !!
-Se reminéraliser : c’est très important, on perd beaucoup de minéraux pendant un jeûne, le mieux est donc de prendre quelque chose après, je conseille le plasma de quinton.
Et bien sûr reprendre une alimentation saine, du mieux que vous pouvez après, car si vous refaites les mêmes erreurs, l’effet sera à court terme.
Pour ceux qui n’ont jamais fait de jeûne je conseille plutôt de commencer avec une mono-diète comme la cure de raisin à faire fin août, pendant 3-4 jours. Elle est plus facile.
J’espère que cet article vous a plu, je vous laisse j’ai un jus à me faire !!! 😉

Tous droits réservés-2017- Nathalie BLEUZEN

Les graines germées

Les graines germées

L’alimentation est la base de notre santé, pour cela il est important bien sûr ou du moins de limiter les aliments gras, sucrés, frits, mais on peut aussi rajouter dans notre alimentation des supers aliments, il en existe toute une variété, je vais vous parler des graines germées, faciles à faire et réunissant toute une palette de goûts différents, elles sont top !!!
Les graines germées font parties de ce qu’on appelle « l’alimentation vivante », c’est un aliment super frais, et cru. Elles sont faciles à digérer et à assimiler même par des personnes malades ou très affaiblies, elles ne dévorent donc pas votre énergie par une digestion compliquée. C’est aussi un excellent moyen pour faire pousser quelque chose même quand on n’a ni jardin ni balcon.
Pourquoi favorisent-elles la digestion ? Elles ont ce qu’on appelle des enzymes exogènes, celles ci accélèrent le métabolisme et donc facilitent la digestion. Elles ne font pas que cela, elles sont aussi reminéralisantes, anti-oxydantes (grâce à la vitamine C, A et au zinc). Elles sont aussi alcalinisantes; il faut savoir que notre organisme doit rester dans un équilibre acide-basique, dans notre alimentation certains aliments sont acidifiants d’autres alcalinisants, il doit y avoir à peu près autant d’acides que de bases (qui sont alcalinisantes) pour que notre ph soit au milieu, soit 7.2 . Si nous sommes trop alcalins ou trop acidifié, nous pouvons tomber malade. Or dans notre société industrialisée beaucoup d’aliments sont acidifiants (tous les aliments transformés),ainsi que d’autres choses comme le stress, ou la pollution nous acidifie, il est doncplus courant d’être acidifié que le contraire, d’où l’intérêt des aliments alcalins comme les graines germées. 
Alors concrètement on fait comment ? Il faut commencer par acheter les graines, vous en trouverez dans tous les magasins bio, et un germoir. Il existe plusieurs germoirs, certains sont à étages, d’autres sont des petits bocaux avec un filtre en plastique, personnellement j’ai ces derniers et j’en suis très satisfaite. Ils sont vendus en magasins bio avec les graines. Vous mettez les graines dans le germoir, puis vous les arrosez, il faut laisser l’eau une nuit au premier arrosage puis les arroser deux ou trois fois par jour (deux fois ça marche pour moi), et filtrer, au bout de quelques jours vous verrez vos petites graines germées. 
Elles s’ajoutent à vos salades, il en existe toute une variété : luzerne, alfafa, radis noir, radis, fenugrec, azukis, lentilles, blé, carottes, coriandre, fenouil, moutarde………..Elles ont le goût du légume ou de la légumineuse qu’elles font pousser, et rajoute en goût  à vos salades !
BON APPETIT !!
 
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN