Archives de
Étiquette : soin par les plantes

L'Arnica

L'Arnica

L’arnica est très connue pour son huile utilisée après un effort musculaire, ou en massage pour « chauffer ». Mais elle a d’autres propriétés :
-anti-inflammatoire
-analgésique
-résorbe les hématomes
-antimicrobien, antifongique
-anti-rhumatismal,
-piqûres d’insectes
Elle est donc intéressante dans le cas d’hématomes, de rhumatismes, d’oedèmes, d’arthrose, d’inflammations, toutes douleurs musculaires ou ligamentaires (entorse déchirure musculaire, courbature…) et dans les cas de brûlures superficielles, de coup de soleil…
Posologie : 
En interne : 
-infusion : 5 grammes de fleurs pour 1L d’eau, infuser 10 minutes. 2 tasses par jour
-Granules homéopathiques : plus la dilution est élevée plus on agira sur la sphère psychologique et vice versa.
En externe :
-compresse : faire une infusion, imbibé la compresse, appliquer une fois froid.
-de nombreuses formes galéniques existent en externe, l’huile est la plus répandue, il existe aussi des crèmes, cataplasmes ou autres.
On l’utilise de prédérence en externe car elle est un peu toxique, préférez donc ce mode d’utilisation !
Tous droits réservés-Nathalie BLEUZEN – 2018

L'extrait de pépins de pamplemousse : antibiotique naturel !!

L'extrait de pépins de pamplemousse : antibiotique naturel !!

L’extrait de pépins de pamplemousse, aussi appelé EPP, est une panacée dans le monde du soin naturel !! C’est un antibiotique naturel, il éliminine les bactéries mais aussi les virus, les champignons et même certains parasites!! Tout cela grâce à sa forte teneur en flavonoïdes et en vitamine C (qui est anti-oxydante en plus) !Du fait de son action sur une grande variété de micro-organismes il a une sphère d’actions très large et peut être utilisé dans de nombreux cas :
-maladies d’hiver : toux, rhumes, angine…
-maladies de la bouche : aphtes…
-maladies de la peau : coupures, acné, eczéma sec, mycoses, verrues…
-infections et troubles digestifs
 
et contrairement aux antibiotiques classiques, il ne détruit pas votre flore intestinale, au contraire, il a la particularité de s’en prendre aux mauvaises bactéries de la flore mais de laisser les bonnes !!! Donc il est aussi indiqué pour refaire votre flore, vous pouvez en prendre avec des probiotiques en complément.
Autre avantage, les enfants peuvent en prendre, le dosage est juste moindre, si votre loulou a un bon gros rhume cet hiver, n’hésitez pas !!
Posologie : 
en interne (pour les maladies ORL et pour la flore surtout) :
adulte : 15 gouttes dans un verre d’eau matin et soir
enfant de moins de 6 ans : 1 goutte pour 5kgs 2 fois par jour
enfant de plus de 6 ans : 1/2 goutte pour 1 kg 2 fois par jour
en externe (pour les maladies de la peau, comme les verrues et pour les maladies de la bouche) :
-lésions dans la bouche ou aphtes : faire des gargarismes  avec 10 gouttes diluée dans un verre d’eau, 3 fois par jour
-maladies de la peau : plusieurs solutions existent, soit diluer 10 gouttes dans de l’eau ou en mettre là où vous avez un souci, avec un compresse, soit mettre directement 1 ou 2 gouttes dessus comme pour les verrues par exemple.
N’hésitez surtout pas à en prendre pour l’hiver, c’est très efficace pour tout ce que concerne la sphère ORL !!
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN

Haritaki, plante médicinale Indienne

Haritaki, plante médicinale Indienne

L’Haritaki est une plante indienne, qui fait partie du Triphala sur lequel j’ai écrit un article. Elle pousse en altitude, on la trouve vers 1500m d’altitude.
C’est le fruit qui se mange, et est utilisé dans la pharmacopée ayurvedique. En Ayurveda on associe plusieurs propriétés aux plantes, concernant Haritaki voici ses principales caractéristiques :
-Guna (caractéristique) : laghu (léger)
-Rasa (saveur) : madhura (sucré)
-Virya (action) : sheeta (froid)
Principales indications : 
-soulage les problèmes de digestion (constipation…)
-augmente le métabolisme, l’immunité
-élimine les impuretés et les toxines du corps (en particulier il nettoie les intestins)
-nettoie le sang
-aide à la fonction cardiaque
-effet anti-inflammatoire en particulier pour les problèmes de peau
-élimine Vata du système
Posologie : 
à prendre en poudre, ou en gélules.
Contre-indications : femmes enceintes, personnes agées, enfants en bas age.
 
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN

Echinacée, plante du système immunitaire

Echinacée, plante du système immunitaire

Plante d’Amérique du nord, elle fut employée par les Amérindiens pour traiter les morsures de serpents et les plaies. Elle fut très couramment utilisé aux Etats-Unis au XIXème siècle pour ses propriétés immuno-stimulantes.
C’est une plante idéale pour booster son immunité à l’entrée de l’hiver, pour se prémunir, elle possède de nombreuses propriétés :
-immuno-stimulante
-anti-virale, anti-fongique, antibiotique, anti-bactérienne, anti-allergique ….
-anti-inflammatoire
-anti-oxydante
Indications principales :
-grippe
-zona
-mycoses
-dermatoses
-infections urinaires
-rhumes, amygdalites, laryngite, toux, sinusite, bronchite, pneumonie, tuberculose, otite…
Posologie en interne : 
-Teinture-mère de plantes fraiches ou sèches : 30 gouttes dans de l’eau une fois par jour le soir avant le coucher.
-Infusion-décoction : 30g de racines dans 1L d’eau, bouillir 5 minutes, infuser 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour entre les repas.
 
Tous droits réservés-2017- Nathalie BLEUZEN

Contre l'anxiété et les insomnies : la Ballote

Contre l'anxiété et les insomnies : la Ballote

La Ballote est une plante européenne très commune par chez nous, elle était utilisée autrefois contre les ulcères et la goutte. On utilise ses feuilles et sommités fleuries séchées, fleurs qui apparaissent entre Mai et Octobre.
C’est une plante qui apaise toutes formes de stress : 
-anxiété
-insomnie (intéressante en synergie avec la valériane, la passiflore et/ou l’escholtzia)
-spasmes digestifs
-irritabilité
-acouphènes
Elle est aussi intéressante pour le système digestif  :
-nausées/vomissements
-vermifuge…
Utilisation en interne :
-infusion de feuilles et sommités fleuries  30 grammes pour un 1L d’eau, infuser 10 minutes, boire 3 tasses par jour.
-Teinture mère : 10 à 15 gouttes 3 fois par jour dans un verre d’eau et en dehors des repas.
A éviter par contre en cas de grossesse !!
Pour les autres n’hésitez pas il est toujours mieux d’utiliser les plantes de la pharmacopée locale !!
 
Tous droits réservés-2017- Nathalie BLEUZEN

La mélisse, plante apaisante du système nerveux et digestif

La mélisse, plante apaisante du système nerveux et digestif

Il n’est pas si courant de trouver une plante qui agisse à la fois sur le système nerveux et sur les troubles digestifs, pourtant voici la Mélisse !! Cette plante herbacée dégage un agréable parfum citronné quand on la froisse, et est aussi et surtout un très bon antispasmodique et un sédatif du système nerveux. Elle protège le système gastro-intestinal, est anti-inflammatoire, anti-oxydante et même anti-microbienne et anti-parasitaire !!
On peut la prendre pour de nombreuses indications : 
-ballonnements
-crampes d’estomac
-gastrite
-spasmes intestinaux
-douleurs abdominales d’origine psychosomatique
-dystonie neurovégétative (fatigue nerveuse)
-troubles du sommeil
-névralgie
-hyper-émotivité/anxiété
Posologie :
En interne : 
infusion : une cuillère à café de sommités fleuries ou feuilles pour une tasse d’eau (80 grammes pour 1 litre). Infuser 10 minutes, 3 tasses par jour après les repas.
Teinture mère : 50 gouttes 3 fois par jour.
Et la recette du vin de mélisse à prendre comme anti-spasmodique :
Laver 80 grammes de feuilles fraîches de mélisse, les mettre dans un litre de vin blanc, laisser macérer 3 jours, filtrer. Prendre un verre à liqueur à la fin des repas.
 
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN

Le Basilic, plante digestive

Le Basilic, plante digestive

C’est l’été et donc la période du délicieux basilic, cette plante n’est pas seulement très bonne à rajouter dans vos petits plats, elle possède aussi de nombreuses vertus. Elle aide beaucoup pour tout ce qui touche au système digestif, circulatoire et nerveux :
-spasmes digestifs
-ballonnements
-constipation
-infection intestinale
-migraines
-mal des transports
-fatigue nerveuse (certaines dépressions)
-troubles circulatoires veineux…
Posologie :
Pour tous les maux cités plus haut en interne :
-infusion de feuilles et sommités fleuries sèches : 50 g pour 1L d’eau. Boire une tasse après chaque repas.
-Teinture mère : 20 gouttes 3 fois par jour (faites des cures de 21 jours, puis pause une semaine et reprise)
-Huile essentielle : 3 à 5 gouttes 3 fois par jour (déconseillé en cas de grossesse)
Home made :
Pour profiter de ses bienfaits en l’intégrant dans votre alimentation faites-vous une huile aromatisée, pour cela prenez une petite bouteille d’huile (ne les jetez pas, elles servent à faire des huiles aromatisées délicieuses !!), remplissez jusqu’à la moitié d’huile d’olive bio, et rajoutez des feuilles de basilic (perso je ne m’embête pas je mets directement la tige dedans c’est plus facile à retirer). Rajoutez de l’huile d’olive pour remplir la bouteille complètement. Laissez macérer plusieurs semaines, goûtez régulièrement et quand c’est à votre goût retirez la tige.
Pour ceux qui veulent du rapide, mettez 10 gouttes d’huile essentielle de basilic dans 1/2 litre huile d’olive.
Cette huile est un délice sur pâtes et les pizzas !! Et vous permet de profiter du basilic toute l’année !!
Bon appétit !!
 
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN
 
 
 

Le TRIPHALA : panacée ayurvédique bonne pour tous les doshas !!

Le TRIPHALA : panacée ayurvédique bonne pour tous les doshas !!

Le triphala, est une préparation ayurvédique très populaire en Inde, elle est réalisée à base de trois plantes Indiennes : Amalaki, Bibhitaki et Haritaki.
Cette préparation est tellement populaire en Inde, que les médecins préconisent d’en prendre tous les jours, en prévention, elle est bénéfique pour tous, que l’on soit Vata, Pitta, Kapha ou une constitution mixte.
En prévention, elle permet de se maintenir en bonne santé, mais elle est aussi efficace en traitement car elle rééquilibre les Dhatus, c’est-à-dire les tissus du corps (ceci est la conception anatomique et physiologique spécifique à l’Ayurvéda, en bref elle nettoie, et rééquilibre les hypos ou hypers fonctionnements où qu’ils soient). Ce remède est anti-oxydant, il booste le système immunitaire, nettoie l’organisme en purifiant le sang et en détoxifiant le foie, il aide à la digestion, réduit le cholestérol, participe à nous rajeunir (par son action nettoyante et ré équilibrante des tissus), et aide à maigrir si besoin. Il aide au niveau mental en augmentant nos facultés et notre adaptabilité au stress,
En bref, ce remède est global, il agit sur tous les tissus et organes, les 3 Doshas ou tempéraments,tous les systèmes du corps (nerveux, hormonal….), il nettoie, tonifie et rajeunit. C’est le traitement de choc de l’Ayurveda.
La seule contre-indication est la grossesse, car il peut déclencher des fausses couches !
Alors si vous n’êtes pas enceinte n’hésitez pas !!
 
 
Tous droits réservés-2017- Nathalie BLEUZEN

Le cassis : plante anti-inflammatoire, circulatoire et anti-oxydante

Le cassis : plante anti-inflammatoire, circulatoire et anti-oxydante

cassisCette semaine je vais vous parler du cassis : plante magique !!
Je dis plante magique car cette plante a beaucoup de propriétés, dont celle très importante d’être anti-inflammatoire, elle agit sur le système nerveux, circulatoire et bien d’autres choses encore !!
Elle est originaire des régions tempérées d’Europe, d’Asie mineure et de l’Himalaya. Si vous voulez les récolter, sachez que les feuilles se récoltent au début de l’été, et les baies en fin de saison à maturation . On utilise les feuilles et les fruits.
Propriétés :
-anti-inflammatoire, anti-arthritique, anti-dégénérative
-anti-oxydant
-alcalinisant
-protecteur de la paroi capillaire, fluidifie le sang, donc aide aux troubles circulatoires
-diminue la tension artérielle
-Augmente la cortisol
Plante intéressante en cas d’acidité, d’inflammation, de rhumatismes, de troubles circulatoires veineux…..
Posologie :
-infusion de feuilles de 15 minutes  6 à 12 grammes pour 1/4 ou 1/2 litre d’eau, en cas de douleurs articulaires.
-infusion du fruit de 15 minutes : 2.5 g à 5 g de fruits pour 1/4 ou 1/2 litre d’eau pour les insuffisances veineuses et les hémorroïdes.
-en teinture-mère : 30 gouttes 3 fois par jour dans un peu d’eau avant les repas.
-en gemmothérapie (bourgeons) : 5 à 10 gouttes par jour dans un peu d’eau, comme tonique et anti-inflammatoire.
 
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN
 

Le lait d'or

Le lait d'or

lait-dor-nathaliebleuzenaturopathe-wordpress-comLe lait d’or est une recette ayurvédique mélangeant lait, poivre et surtout curcuma. Le curcuma est une épice fantastique mais il n’est pas facile d’absorber ses nutriments et donc d’avoir accès à ses bienfaits, cette recette permet de le faire.
Avant de vous donner la recette voici quelques bienfaits du curcuma :
-anti-inflammatoire très connu et utilisé en Inde
-antioxydant  (donc anti-âge) grâce aux curcuminoïdes
-protecteur cardiovasculaire
-hépato-protecteur
-effets gastro-intestinaux (inhibe la formation d’ulcères liés au stress….)
-anti-microbien et anti-infectieux
 
Il est donc particulièrement indiqué pour : 
-troubles digestifs
-arthrose et rhumatismes inflammatoires
-hépatites
-troubles inflammatoires variés
 
Contre-indications : 
-obstructions des voies biliaires et présence de calculs biliaires
-femmes enceintes
-chimiothérapie

La recette du lait d’or : 

La pâte de curcuma :

  • 1/4 de tasse de curcuma en poudre
  • 1/2 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1/2 tasse d’eau

Faites cuire tous les ingrédients dans une casserole à feu doux en remuant jusqu’à ce que cela devienne une pâte un peu épaisse (il ne faut pas attendre trop si c’est trop sec ce n’est pas bon). Laissez ce mélange refroidir et conservez le au réfrigérateur.

Le Lait d’or

  • 1 tasse de lait (à l’origine c’est du lait de vache mais vous pouvez choisir un autre lait)
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 1/4 de cuillère à café ou plus de pâte de curcuma
  • miel (facultatif)

Faites chauffer tous les ingrédients dans une casserole sauf le miel. Remuez constamment et faites attention de ne pas faire bouillir le mélange. Ajoutez du miel hors du feu si vous le souhaitez.
Régalez-vous c’est super bon !
 
Tous droits réservés-2017-Nathalie BLEUZEN